Avis sur le jeu Dead Rising 2

  • Editeur : Capcom
  • Développeur : Blue Castle Games
  • Type : Action / Beat’em all
  • Support : Blu-Ray
  • Multijoueurs : 2 à 4 joueurs
  • Sortie France : 24 septembre 2010
  • Version : Textes en français, voix en anglais
  • Classification : Déconseillé aux – de 18 ans

4 ans après Dead Rising premier du nom, Capcom rempile pour un second opus qui, disons le clairement, est ressemblant en tout point à son grand frère. Explications sur les lignes qui suivent.

Scénario de Dead Rising 2

C’est donc cette fois ci dans la peau de Chuck Green à Fortune City (sorte de Las Vegas) que vous devrez résister à l’invasion des morts vivants. Comme dans le premier, vous avez donc 72 heures pour survivre, et c’est un peu à vous de voir ce que vous ferez durant ce délai. Le temps imparti n’est pas égale au notre sachant que une minute dans le jeu équivaut à 5 secondes dans notre monde, attendez vous donc à une durée de vie de 14 à 15 heures en moyenne. Si dans ce laps de temps il nous est théoriquement possible de passer le temps comme on veut, il faut toutefois garder un œil sur notre montre car la fille de Chuck, qui a été mordue par un zombie doit recevoir une piqure de Zombrex toutes les 24 heures. Le Zombrex est un antidote très rare, et surtout très cher, et en trouver ne sera pas une mince affaire. Ajoutez à cela le fait que Chuck est accusé d’être à la base de l’invasion des zombies, qu’il vous faudra bien sur, innocenter, et vous comprendrez qu’au final le temps que vous passerez à attendre l’armée ne vous laissera pas tant de liberté que ça.

En effet, durant votre aventure vous devrez donc, trouver le moyen de vous innocenter, trouver du Zombrex, mais aussi aller secourir les 118 personnes qui sont encore en danger. Bref, de quoi avoir un emploi du temps de ministre…en plus rempli. Il s’en découle un sentiment de liberté tronquée car vous devrez constamment regarder votre montre afin de vous assurer d’être dans les temps pour pouvoir remplir vos objectifs. Si vous devez secourir quelqu’un et que vous n’arrivez pas à temps, l’objectif sera perdu. Autrement dit, libre à vous d’aller jouer les sauveteur en herbe ou non, sachant que vous rencontrerez des psychopathes qui seront vraiment (trop) coriaces vous faisant perdre votre partie 2 fois sur 3. Chose vraiment frustrante quand on se rend compte que les checkpoints et autres sauvegardes sont au final trop espacées, vous obligeant à vous retaper une bonne partie de ce que vous venez de faire. Ceci inclus également l’expérience gagnée que vous devrez ré-accumuler. Cette expérience se gagne de façon très simple me direz-vous. Certes, puisqu’il suffit de massacrer du zombie à tour de bras pour ramasser des PP, vous permettant d’augmenter votre niveau. Pour en gagner plus, vous pourrez combiner des armes dites combos. Ces armes sont par exemple une batte de baseball ou encore des clous, qui, une fois associées vous permettent de créer une batte cloutée qui en plus d’être plus performante, vous permettra d’engranger beaucoup plus de PP que de coutume.

Combi armes sur Dead Rising 2

C’est aussi un autre point négatif du titre, pour fabriquer ces fameuses armes, il vous faudra avoir les bons ingrédients, chose qui au final peut s’avérer plus complexe qu’il n’y parait étant donné que votre inventaire est toujours aussi réduit, et que pour combiner les armes demandées, il vous faudra impérativement trouver une salle de maintenance. Même si ces salles sont en bon nombre, il est parfois difficile de les repérer tant le nombre de morts vivants jonchent le sol. Bref si l’idée semble vraiment sympa, il faut reconnaître que manette en main, on ne peut en jouir autant qu’on l’espérait. Bien sur, en plus des battes cloutées on pourra par exemple se faire un sceau avec des perceuses pour une lobotomie sans déroute ou bien avoir deux tronçonneuses de chaque coté d’un manche pour jouer les Jedi Chainsaw du dimanche, ou encore dans un style plus loufoque associer des fusée crépitante de fête d’anniversaire avec des masque de déguisement pour habiller nos cher monstres. L’effet étant qu’une fois le masque mis, les fusée s’allument et attirent les autres zombies du coin. Pratique pour dégager un passage. D’ailleurs, en parlant de passage…parlons des portes. Le casino étant constitué de plusieurs pièces, il vous faudra vous armer de patience quand vous devrez en changer, c’est à dire, souvent. Chaque passage d’une pièce à l’autre nous gratifie de longs temps de chargements, pouvant jouer sur notre patience. Plus encore quand nous devons escorter quelqu’un à la planque et que celui ci se pare d’une IA digne d’une équipe de France en pleine coupe du monde, et qu’il lui est donc impossible de vous suivre si vous passez une porte alors qu’il est trop loin de vous. Heureusement pour nous, les zombies sont plus bêtes encore et lent comme des limaces. Des proies faciles pour nos envies meurtrières.

Si toutefois vous ne vous sentez pas comblés, vous pourrez jouer au mode online Terror is Reality dans lequel vous devrez, par le biais de neuf mini jeux jouables à 4, éliminer des zombies de bien des façons toutes aussi ridicules les une des autres. Par exemple, vous devrez avec une sorte de tracteur rouler sur vos victimes pour récolter des litres de sangs afin de les reverser dans un récipient qui totalisera vos gains. Plus ridicule encore, vous devrez faire porter à vos morts vivants des tutus, des masque de clowns et autres cotillons. De quoi avoir de bonne crise de rire tant le ridicule est présent. On rigolera un peu moins sur le plan technique car le jeu pêche un peu s’il y a trop de monstre à l’écran, quelques petits ralentissements se feront sentir ici et là, et la caméra pourra aussi bien se montrer coopérative que hasardeuse.

On notera également que le jeu à très peu évolué en terme de graphismes, tant au niveau des textures qu’au niveau des animations. De plus si il est possible de voir des centaines de morts à l’écran, on remarquera vite qu’il sont peu différents les uns des autres, voir certains ayant le même maquillage que d’autres. Cela dit, ça reste quand même un bref détail quand on voit que le résultat final est qu’ils finiront tous en charpie.

Conclusion

Si au final le titre à peu évolué, il en reste pas moins que le fun dégagé est toujours présent et que la recette marche encore. On prendra un plaisir malsain à aller dégommer du zombie tout en prenant en compte le fait de ne pas jouir d’une si grande liberté que ça.

2 pensées sur “Avis sur le jeu Dead Rising 2

  • juillet 22, 2017 à 9:06
    Permalink

    Oui, Dead Rising c’est la vie, le 1 le 2 le 3.
    Plus sérieusement, ce qui me satisfait le plus, c’est qu’il y en ai pour tout le monde : le joueur solo misanthrope
    comme moi ou les mecs qui ne jurent que par la partouze de frag.
    Ce n’est donc pas impossible !
    Si maintenant les neuneus de COD ou BF pouvaient le comprendre et nous pondre des jeux ENTIEREMENT biens, moi j’aimerais un peu plus la vie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *